LES METIERS DIAMANTAIRES DISPARUS | FR

Comme tout les métiers, le secteur diamantaire a connu et connait une évolution. Depuis plus de 5 siècles la technique de taille du diamant, découverte par Louis de Berquem à Bruges, est restée malgré tout le principe de base. Pourtant pas mal de métiers étroitement liés à la taille du diamant ont disparus.

Le coupeur de scie recevait des fines des feuilles de bronze-phosphorées (matière poreuse qui absorbe la poudre de diamant) où un trou devait être frappé à l’aide d’une matrice et ensuite découpé en cercle à l’aide de ciseaux à métal pour obtenir des scies plus ou moins circulaires. La scie fut ensuite coincée entre deux valves et insérée sur un tour afin de pouvoir découper une scie parfaitement ronde. A l’aide de deux lattes en papier émeri il fallait élimer toutes déformations, ensuite le plateau fut placé sur une machine à poudre où la scie était enduite de poudre de diamant mélangée à de l’huile et de la graisse.
Le métier de sertisseur ou coupeur des scies disparu vers les années 1920, car les nouvelles machines n’avaient plus de socle, le scieur pouvait ainsi coupé et enduire sa scie personnellement.
 
La poudre de diamant provenait des déchets du clivage ou débrutage, ainsi que du diamant industriel « boart » était récupéré comme produit précieux. Les éclats étaient placé dans un mortier sur lequel l’apprenti (généralement) devait longtemps frapper jusqu’à obtenir une poudre assez fine pour l’utilisation au sciage et à la taille. Depuis les années 60 le diamant synthétique en poudre est à la disposition des ateliers, mieux calibré et surtout moins cher. Les prix du boart se sont effondrés lors de la parution du diamant synthétique sur le marché diamantaire, de 30 à 50 $ le carat à moins de 1 $ le carat.
 
La taille du diamant était faite à l’aide d’une « pince ou tang » outil en bois se terminant par une pince en métal dans lequel on pouvait fixé un « dop », sorte de coquille en cuivre jaune fixée à une tige en cuivre rouge (plus maléable). La tige en cuivre tendre permettait au tailleur de plier la tige, tenant le dop, dans les différentes positions et directions.
 
Le dop était rempli d’un mélange de plomb et d’étain fondu au bec de gaz, pour obtenir un cône mou et brulant, dans lequel le sertisseur enfonçait le diamant brut. Le dop était ensuite refroidi dans un bassin d’eau froide. Le sertissage dans les dops est un des plus anciens métiers étroitement liés à la taille du diamant, mais il a disparu lors de l’apparition du dop mécanique durant l’après guerre de 14-18. Lui aussi fixé à l’aide d’une tige en cuivre, lorsque suite à l’usure, la tige se brisa, elle fut récupérée par les syndicats pour soutenir des œuvres sociales. Dans l’atelier de taille, le sertisseur était celui qui préparait le diamant pour le tailleur, la pierre brut montrait la partie à taillé, lorsque cette partie était terminée, le sertisseur enlevait la pierre en chauffant le plomb, et retournait la pierre pour montrer l’autre partie à taillée. Lorsque je vois les pierre « taille ancienne », je suis toujours émerveillé de la perfection que les tailleurs de jadis obtenaient malgré le système rudimentaire à leurs disposition.

20240709_Rubies_940x400.jpg
09/07/24
Rubies and Sapphires: Origins and survey work | EN

Rubies and sapphires have captivated humans for centuries with their stunning colors and brilliance. These…

20240624_smaragd_940x400.jpg
22/06/24
Het Herkennen van Behandelde Edelstenen | NL

In de wereld van edelstenen en sieraden is het cruciaal voor vakmensen-juweliers om behandelde stenen…

20240611_940x400.jpg
11/06/24
SPECTROMÉTRIQUE à la portée de tous | FR

La spectroscopie est une technique permettant de mesurer la lumière transmise ou absorbée par une…

20240515_940x400.jpg
15/05/24
Détection des pierres précieuses synthétiques | FR

Les pierres précieuses synthétiques sont de plus en plus présentes sur le marché de la…

20240428_940x400_synthetisch.jpg
28/04/24
Onderzoek naar synthetische Diamant | NL

Foto: HPHT diamant – CVD diamant – Natuurlijke Diamant Synthetische diamant is een fascinerend onderwerp…

20240402_940x400.jpg
02/04/24
Het Gebruik van Fotoluminescentie in Diamant Onderzoek | NL

Fotoluminescentie (PL) spectroscopie, zoals toegepast in de edelsteenkunde, is een niet-destructieve analytische techniek waarbij een…

20240221_940x400.jpg
21/02/24
Petite histoire des pierres précieuses | FR

Les pierres précieuses ont attiré dès la plus haute antiquité l’attention de l’homme qui les…

20240207_940x400.jpg
07/02/24
QUO VADIS | NL

Diamanten en edelstenen hebben altijd dieven en oplichters aangetrokken. Edelstenen werden nagebootst door gekleurd glas.…

20240109_940x400.jpg
09/01/24
QUO VADIS ? | FR

Le diamant et les pierres précieuses ont toujours attirés les voleurs et les escrocs. Les…

20231110_940x400.jpg
10/11/23
Het gebruik van de polariscoop in edelsteenkunde | NL

Edelstenen zijn al eeuwenlang een fascinerend onderwerp voor mensen over de hele wereld. Ze worden…